Mis en avant

Michel SIDOBRE : L’étrangleur de la jeune américaine : j’ai croisé le meurtrier, mon père a dû croiser l’enquêteur…

Ma thématique des « Lieux communs » livrée quelque peu dans mon dernier recueil poétique m’obsède. Ce passage sur terre si bref qui est le nôtre et donc ces lieux dont nous ne sommes que locataires et où nous nous succédons…

De la même « eau » est ma recherche sur la vie de Grothendieck depuis que j’en ai vu traces à Mende et à la Faculté de Sciences de Montpellier par laquelle je suis passé et repassé et celle sur ce meurtre en 1982 d’une étudiante américaine par un homme (préparateur de Travaux Pratiques) dont je voyais souvent la grande silhouette qui boîtait…dans les restaurants universitaires.

Je viens de lire la première partie de  » La double vie de l’étrangleur » qui porte sur cette affaire (la 2ème est consacré au forcené de Cestas) :

J’y apprends outre un focus sur cette affaire que l’enquêteur : Robert GATOUNES est passé par le Lycée « Victor Hugo » où mon père travaillait, a priori dans ces années-là puisque ce futur rugbyman puis gendarme en est sorti à 16 ans (il est né en 1933 à Coursan; 1933 + 16 = 1949 ) ou du moins il fait du rugby à un bon niveau dès 16 ans. De toute façon, à cette sur cette période, mon père doit travailler là….

Nous avons tendance à dire que la région est petite; c’est vrai, les déplacements pour la poursuite des études notamment passent par quelques points obligés…Mais de cela nous avons peu conscience…Il y a ce que j’appellerai un inconscient sociologique. Le Professeur Michel CRESPY dont je suivais les cours nous avait indiqué que les mariages, par exemple, avaient de fortes probabilités de se produire en faisant connaissance dans les moyens de transports que nous empruntons, etc.

Bon, me reste à lire un livre sur Robert GATOUNES…

Je cherche des photos de l’étudiante que j’ai peut-être aussi rencontrée et de Léon; pour l’étudiante, je cherche le numéro de MIDI LIBRE du 15 octobre 1982…(Edition de Montpellier)

Michel SIDOBRE

Poète de Méditerranée : http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : Les recueils à la FNAC…

Pour vous procurer mes recueils : chez votre libraire en les commandant et sur les sites : Lulu.com, Amazon et FNAC…

A la FNAC : https://www.fnac.com/Michel-Sidobre/ia792123/bio

Michel SIDOBRE Poète de Méditerranée : http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : Pour moins dire de conneries sur Jean Eustache et son fils Boris…

Il est un enfer sur terre dans lequel nous usons de nos propres fourches de diablotins c’est la valeur que nous accordons à l’écrit…Que nous colportons ensuite et je m’y mets…

Ainsi pour des livres sur Jean Eustache – je ne les ai pas lu mais j’aurais pu les lire- qui, semble-t-il ont donné de mauvaises informations à la fois sur Jean Eustache et son fils Boris…

Jean Eustache

Je donne deux liens dans lesquels Boris Eustache s’exprime quant à la difficulté de simplement voir les fils de son père…

J’en ai lu un, je lirai l’autre plus long demain – j’en ai regardé quelques aspects- et je ne vois aucune raison, bien au contraire , de vous les cacher.

J’ajoute que si j’ai pu voir la presque totalité des films de Jean Eustache c’est grâce à des versions piratées de copies dont Boris indique déjà à l’origine le peu de qualités techniques mais…faute de mieux.

Je me souviens en avoir passé une à Jean-Claude Dreyfus : « Le cochon » car je connaissais sa monomanie pour cet animal…

Les liens :

http://susauvieuxmonde.canalblog.com/archives/2013/07/30/27747355.html

https://addict-culture.com/boris-jean-eustache-interview-2017/

A Narbonne, où Jean Eustache a tourné ses deux longs-métrages :  » Le Père Noël a les yeux bleus  » et  » Mes petites amoureuses », une petite plaquette de rien du tout est présente contre un immeuble de la Place des Quatre Fontaines et mis à part, une ou deux projections anciennes, le cinéaste est peu honoré , tout comme d’ailleurs les autres artistes morts ou vivants… Très souvent, il y a, comme aurait dit le regretté Georges Frêche en une autre occasion, des « sous-hommes  » en charge de la Culture dans cette ville sous toutes les municipalités, pardon! il voulait dire des « minus ».

FILMOGRAPHIE DE JEAN EUSTACHE

1964 : Les mauvaises fréquentations, 42 minutes (premier titre, film en 16 mm), également connu sous le titre Du côté de Robinson (second titre, film gonflé en 35 mm)
1966 : Le père Noël a les yeux bleus, 47 minutes
1968 : La rosière de Pessac, 65 minutes
1969 : Deux films de 26 minutes chacun, réalisés pour la télévision :
• Sur Le dernier des hommes de Murnau
• À propos de La petite marchande d’allumettes de Jean Renoir
1970 : Le Cochon, 65 minutes, coréalisé avec Jean-Michel Barjol
1971 : Numéro zéro, 1h50 (version télé raccourcie titrée Odette Robert, 54 minutes)
1973 : La maman et la putain, 3h40, Grand Prix Spécial du Jury Cannes, 1973 et Prix de la critique internationale
1974 : Mes petites amoureuses, 2h02
1977 : Une sale histoire, volet document : 22 minutes et volet fiction : 28 minutes
1979 : La rosière de Pessac 79, 67 minutes
1980 : Le jardin des délices de Jérôme Bosch, 34 minutes
1980 : Offre d’emploi, 18 minutes
1980 : Les photos d’Alix, 18 minutes

Michel SIDOBRE

Poète de Méditerranée : http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel Sidobre : Ce crime à la Fac de Sciences quand j’étais étudiant…et ma recherche sur les années Grothendieck

Je cherchais depuis longtemps à retrouver des traces (journaux, etc.) en me posant la question si Alexandre GROTHENDIECK avait pu croiser cet agent d’entretien…Agent que je voyais dans les cafétérias des Restaurants Universitaires, notamment Vert-Bois, en groupe avec ses collègues en tenue de travail: très repérable : âgé mais avec des cheveux longs et qui boîtait…

J’appris à l’époque que c’était un Diogène entreposant des détritus chez lui et dans un local de la Fac de Sciences. Il avait enlevé une étudiante, s’en était occupé comme d’un bébé et avait pris peur et l’avait tuée…

Après des recherches sur le net, mal orientées, j’ai retrouvé cela avec une émission entière de Jacques PRADEL consacré à ce fait divers et un livre entièrement consacré à l’affaire…

L’étudiante au vélo rouge

PAR PHILIPPE POISSON · PUBLIÉ 14 FÉVRIER 2017 · MIS À JOUR 14 FÉVRIER 2017

Le 7 octobre 1982, Marguerite, une jeune américaine, étudiante en droit à l’université de Montpellier, disparaît avec son vélo.

A la Une de l’Heure du Crime, la radioscopie d’une affaire criminelle digne d’un roman de Georges Simenon.

Invités de l’émission RTL de Jacques Pradel : Dominique Rizet, journaliste, spécialiste police-justice à BFMTV. Auteur du livre « Robert Gatounes : le Major » (Anne Carrière, 1995) et Jean-Pierre Fabre, ancien officier de gendarmerie, auteur du livre « La double vie de l’étrangleur » (Michel Lafon, 1993).

Pour en savoir plus voir le billet publié sur le site de l’émission l’Heure du crime

L’émission, écoutez : https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/l-etudiante-au-velo-rouge-7787180899

Et je m’aperçois qu’au moins un livre est consacré à cette affaire sinon les deux :

Deux livres à acheter pour ma documentation!

(L’émission m’apprend qu’il travaillait depuis 22 ans dans cette Fac à21’50 » de l’émission).

Michel SIDOBRE :

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Poète de Méditerranée :http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : France Culture : un entretien avec Philippe Douroux : Alexandre GROTHENDIECK: un mathématicien qui prit la tangente.

Après avoir écrit sur ce blog et le précédent sur Alexandre GROTHENDIECK, je vous présente cet entretien de France Culture : https://www.franceculture.fr/emissions/la-conversation-scientifique/alexandre-grothendieck-un-mathematicien-qui-prit-la-tangente-0

Michel Sidobre

Poète de Méditerranée :http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur: http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : En marge du décès de Michael LONSDALE…à la marge…

La figuration et l’intérêt pour un certain cinéma mettent toujours un peu : »à la marge de… »…

Ainsi le décès de Michaël LONSDALE, m’évoquent deux impressions/souvenirs et même trois:

L’acteur dans une des deux versions de « Une sale histoire » de Jean EUSTACHE, un réalisateur cher pour un noyau d’amoureux narbonnais du cinéma : https://fr.wikipedia.org/wiki/Une_sale_histoire_(film)

Jean Eustache – Une sale histoire (1977) from Cineticle on Vimeo.

Dans l’autre volet : Jean-Noël Picq :

L’autre souvenir étant une silhouette que j’ai effectuée pour la télévision sur France 3 dans le premier épisode de « Prière d’enquêter » en moine, où l’on nous avait confié les tenues de moines du film : « Des hommes et des Dieux »

Et, même,en troisième un lointain souvenir d’un film dont j’avais entendu parler lors de sa préparation : »Les filles au Moyen Âge » de Hubert VIEL : https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Filles_au_Moyen_%C3%82ge

Michel SIDOBRE

Acteur :http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Figu, silhouette, rôle :http://michelsidobre.blogspot.com/

Poète de Méditerranée :http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE / Pr RAOULT : Audition au Sénat : bienveillance, mauvaise foi et ignorance…

J’ai écouté hier pendant deux heures l’audition du Pr Raoult au Sénat…

S’il y eut de la bienveillance, notamment de la part des « rapporteures » comme cela se dit de nos jours, je fus frappé, une fois de plus, par le bas niveau de connaissances du personnel politique, dans certains cas.

Je passerais sur la mauvaise foi et la bêtise d’un Sénateur qui semble se trouver très malin, à la langue vipérine, qui fit le coq ; ses questions ressemblaient aux questions captieuses du Sanhédrin et autres scribes et pharisiens au Christ ou de l’Evêque Pierre Cauchon à Jeanne d’Arc…Bernard Jomier est son nom, du très démagogique Parti Socialiste. A l’instar de la vipère de laquelle il a l’air de fortement ressembler, il mérite qu’on écrase sa tête d’un coup de botte. Il est à l’image des hommes d’Appareil qui ne brille qu’en des combats intestins.( Malheureusement par les temps écologiques qui sont les nôtres, l’on protège même les vipères et les animaux en voie de disparition comme ils s’en trouvent dans le P.S. ) .

Je fus quand même surpris que trop souvent, lors de ces échanges, les parlementaires reposèrent des questions ou ne tinrent aucun compte des réponses du Pr Raoult, elles et ils semblaient n’avoir pas le minimum de formation sinon scientifique ou à tout le moins de connaissances générales de base pour pouvoir comprendre ce qu’il essayait d’exprimer clairement:

  • la méta- étude concernant l’équivalence des études randomisées (Groupe / Groupe témoin) ou d’observations plus empirique.(et l’effet placebo qui ne semblait pas très clair pour une sénatrice qui ne donnait pas l’impression de comprendre grand’chose).
  • le besoin de 7 pôles de référence en virologie,etc (pour ne parler que de cela) maillant le territoire, et mettant en un même endroit hospitalisations, labos, équipes de recherche multidisciplinaires contribuant à l’amélioration des traitements
  • Idem sur l’étude bidon parue dans « The Lancet » retirée 3 semaines après qui a marginalisé médiatiquement le travail marseillais (et chinois) sur l’Hydroxychloroquine (mentez! mentez! Il en restera toujours quelque chose )
  • A propos aussi des mutations qui – quand on a un minimum d’informations, même pas de connaissances- peuvent être « favorables » ou « défavorables » : la question fut reposée deux fois il me semble alors que le Pr Raoult avait bien indiqué que ce virus à A.R.N. semblai dégénérer en changeant ses bases T en U…
  • etc.

Vous constaterez vous-mêmes qu’une partie des parlementaires n’avait pas le minimum pour participer à un tel débat, si ce n’est leur élection! C’est pour cela qu’ils réclamaient une confrontation entre le Pr Raoult et des médecins qui avaient des positions contraires, à la manière d’un débat politique…Or, s’ils ne comprennent pas les positions claires du Pr Raoult, comment comprendraient-ils mieux des positions différentes?

On entend dire que la démocratie est en danger mais quand on voit la nullité de certains élu(e)s, leur démagogie, comment nous satisferions-nous d’un système aussi fragile placé trop souvent dans les mauvaises mains des plus démagogues…

Ce que j’ai constaté ici sur ce débat concernant la Santé, je le vois tous les jours sur mon « territoire » concernant la Culture, par exemple…

Le système politique devra être détruit c’est une question non de vie mais de survie!

P.S: Sur les approches multidisciplinaires dans des Services d’excellence, j’ai eu l’occasion de vivre cela quand j’étais Stagiaire en Psychologie Clinique dans le Service de Chirurgie Infantile du Pr Jean-Gabriel Pous, avec le Dr Montoya à Montpellier. Quand on est dans une telle équipe on est fier du travail, on ne compte pas son temps, et, on aime progresser

Michel Sidobre

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Poète de Méditerranée :http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : « Christian PASTRE : Multiplier les points de vue » réalisé par Stéphane Kowalczyk

Troisième entretien de cette nouvelle série de Stéphane KOWALCZYK…

Descriptif :

J’ai dix ans, l’âge où j’ai été traumatisé par le suicide de mon grand-père.

J’ai vingt ans, l’âge où j’ai été soulevé, transporté et transformé par la vague révolutionnaire de 68.

J’ai vingt et un ans, l’âge où je me suis découvert une passion littéraire pour l’oeuvre de Jean Giono.

J’ai quarante ans, l’âge où je me suis autorisé à écrire un premier roman. J’ai l’âge de mes amours.

Christian Pastre.

Séquences du film 00:00 – Origines de l’auteur et parcours : Cadrage et liberté, les ouvertures, la transmission des idées, l’Histoire, découverte de Giono, la mort du grand-père et un monde rural disparu…Première phase de l’Oeuvre, écriture « Les arbres de l’Egalité ».  » Vendanges amères » : la nostalgie du pays. 11:09 – Deuxième phase : les autres romans historiques,multiplier les points de vue… 24:00 – Le rugby et le roman « A corps perdu » : jeunesse, vigueur et anéantissement… 32:40 – L’oeuvre poétique : l’intensité de la Langue. Sensualité. 35:22 – L’oeuvre théâtrale et retour vers la poésie. 39:36 – Les deux derniers romans (à paraître) : – Un paysan en 1968 ( inspiré de la vie de l’auteur : entre origines et nouveautés ) – Un roman sur le Néolithique (Préface de Jean Guilaine) Toujours comprendre l’autre, à travers les Temps. 45:12 – Transmettre à travers le roman…La relativité et la multiplicité des points de vue 51:17 – Le Père, l’Amoureux…la famille 56:00 – Stéphane Kowalczyk :  » Tu es beau… » : d’une timidité première…

 » De Christian Pastre, l’on pourrait dire qu’il n’écrit pas pour passer le temps. Il nous livre son expérience, ses réflexions mûrement pesées, l’état du moment de ses méditations. Pour autant, il n’est pas un auteur soporifique : son oeuvre littéraire et poétique témoigne d’un amour charnel de la vie qui porte en lui des fruits rares et succulents, à déguster…

Christian Pastre ne suit pas les facilités d’un temps présent en lequel les réflexions à l’emporte-pièces non seulement de tout un chacun mais malheureusement aussi d' »intellectuels » à la mode pousse encore plus la société aux déchirements sur des questions futiles. Pastre est un modéré, pratiquant un chemin proche du Tao, des philosophies asiatiques mais finalement aussi des philosophies gréco-latines qui ont essayé d’apporter aux Hommes un chemin de paix pour eux-mêmes et leur environnement social et « naturel » : construire (à tous les sens du terme) en détruisant le moins possible.

Rarement, on écoute réellement les philosophes, on les cite pour faire effets de salon; quand Christian Pastre les cite, c’est en en comprenant la valeur d’application… En espérant que son oeuvre littéraire soit connue, qu’elle donne matière à réflexions, peut-être à évolution et, en tout cas, qu’on en savoure la douce rudesse de son pays natal … à travers les mots, les gens et les paysages ».

Michel Sidobre

Bibliographie. Les arbres de l’égalité (Presses du Languedoc,1989) https://www.lalibrairie.com/livres/le… La fleur de bûcher (Loubatières, 1991) https://www.lalibrairie.com/livres/la… Vendanges amères (Loubatières, 1996) https://www.comptoirdulivre.fr/vendan… L’apôtre des vignerons (Pimientos, 2007) https://halldulivre.com/livre/9782912… A corps perdu (Camus et compagnie, 2014) https://www.librest.com/livres/a-corp… Dans la prison de Socrate (Tautem, 2017) https://tautem.fr/produit/prison-de-s… Jours légers (Atelier du jais, 2019)

Théâtre. Pas de vacances pour les cigales (1991) La légende d’Hélis (2001) Les nuits de Bacchus (2019)

A paraître. Un paysan en 68. Matins du monde

Production http://msk-productions.blogspot.fr/

Réalisation http://kowalczyk-stephane.blogspot.fr/

Diffusion http://ecranlocal.blogspot.fr/

Découvrez !

Pour ceux qui n’ont pas regardé les deux premières vidéos :

N° 2 :

N°1 :

Michel SIDOBRE

Poète de Méditerranée : http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : « LOSERS » de Stéphane Pétillot dans L’INDÉPENDANT du 12 septembre 2020

La version papier :

Version numérique : https://www.lindependant.fr/2020/09/06/narbonne-avec-losers-stephane-petillot-filme-une-comedie-musclee-9053132.php

Photo L’INDEPENDANT Christophe BARREAU :

Merci à Lionel Ormières , au photographe Christophe Barreau et à L’INDEPENDANT.

Teaser :

Michel SIDOBRE

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Poète de Méditerranée : http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : Un nouveau « DUNE » au Cinéma…

J’ai découvert le nouveau film qui va sortir, inspiré de « DUNE » de Frank HERBERT, à partir de sa bande-annonce.

J’ai vu beaucoup de critiques par rapport au premier, pour avoir lu tous les livres ( à l’époque 7 ou 8 gros tomes et pour mon plaisir  » L’étoile et le fouet ») et pas seulement le premier, je n’ai jamais été hostile à la première version que j’ai vu et revu avec plaisir…pendant des années.

Belle initiative que de reprendre le premier opus, y aura-t-il les suites, notamment quand Paul Atréides devient un souverain médium, vers des sables, l’histoire des jumeaux,etc.?

Voici la bande-annonce :

Michel SIDOBRE

Poète de Méditerranée : http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Auteur: http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE /Les poèmes sur la couverture (III)

Le poème présent sur la couverture est à l’intérieur du recueil…

Pour se procurer mes recueils : la plupart peuvent être commandés chez votre libraire sinon vous pouvez les trouver sur LULU,FNAC, Amazon et sur des sites étrangers dont la liste se trouve sur mon site poésies…

Michel SIDOBRE

Poète de Méditerranée :http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE/ Les poèmes sur la couverture (II)

Le poème en couverture est présent dans le recueil…

Vous pouvez vous procurer la plupart de mes écrits en les commandant chez votre libraire, sinon sur les sites marchands,notamment sur LULU, la FNAC, Amazon et à l’étranger sur les sites indiqués à l’intérieur de mon site de poésies…

Michel SIDOBRE

Poète de Méditerranée : http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE / Les poèmes sur la couverture…

Maladroits montages : j’ai mis un texte sur la couverture de quelques recueils en espérant être lu…

Un texte, qui, bien entendu, se trouve dans le recueil.

Bouteilles à la mer …

La plupart de mes recueils peuvent être commandés par l’intermédiaire de votre libraire, partout en France. Mes recueils sont présents sur les sites marchands en France et à l’étranger…

Michel SIDOBRE

Poète de Méditerranée : http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur :http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : CANAL DU MIDI : Robert sur sa barque et moi sur le chemin de halage…

Le Canal du Midi c’est autant ceux qui naviguent comme mon ami Robert MORNET sur sa Barque de Poste , avec lequel je m’entretiens dans cette vidéo…

Descriptif vidéo:

Robert Mornet, un homme qui s’est construit pour construire son chef d’oeuvre, au sens des Compagnons, une Barque de Poste. Ce bateau n’est pas là pour sillonner tranquillement les eaux du Canal du Midi pour sa gloire personnelle mais pour réveiller nos consciences, un instant endormies par l’exploitation touristique quelque peu folklorique. Le mot d’ordre de Robert Mornet, lancé alentours, est :  » Le Canal est à nous! ». Cela doit s’entendre clairement que ce Canal est aux citoyens, sans médiation « représentative » : voguons, utilisons ses berges pour présenter nos réalisations artistiques, les produits de notre terre, réinventons des fêtes qui ne se terminent pas par des bagarres et du sang. Soyons les Gardes du Canal, ceux qui créent et ne se contentent pas de seulement préserver (et encore, il y aurait à dire sur la préservation du Patrimoine). Reprenons le Canal!

Entretien et texte: Michel Sidobre.

Production http://msk-productions.blogspot.fr/

Réalisation http://kowalczyk-stephane.blogspot.fr/

Diffusion http://ecranlocal.blogspot.fr/

… Que des promeneurs comme moi, des randonneurs et des cyclistes menant leur quête sur les chemins de halage:

Un extrait de mon recueil : « Chemin de vie »

Midi au Canal


Je marche sur le chemin de halage.
Sortant de la poussière
Des bas-reliefs peut-être centenaires :
Racines entaillées en volutes
Et arrangements divers,
Divinités mayas
Veillant sur le Canal…

Le soleil,
Dans l’intermittence
Des saccades du vent
Dans les feuilles des platanes,
Bienveillant, guide mes pas
De sa lumière
Vacillante.


Michel SIDOBRE

Poète de Méditerranée : http://sidobrepoete.e-monsite.com/ Tous mes recueils peuvent être commandés dans les librairies en France ou sur les sites marchands : Lulu, Amazon, Fnac. Pour les pays étrangers vous trouverez sur ce même site une liste relativement complète.

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : Lire mes recueils…

Mes recueils peuvent être commandés dans toutes les librairies et sur les sites : Lulu.com, Amazon,Fnac et les sites étrangers.

Ecrits en prose poétique, une philosophie du quotidien transparaît…

Découvrez-la …

Chez LULU :https://www.lulu.com/search?q=Michel+Sidobre&adult_audience_rating=00

Chez AMAZON : https://www.amazon.fr/s?k=%22Michel+Sidobre%22

A la FNAC : https://www.fnac.com/Michel-Sidobre/ia792123/bio

Michel SIDOBRE

Poète de Méditerranée : http://sidobrepoete.e-monsite.com/ Sur ce site vous trouverez aussi les sites marchands étrangers.

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE: A voir en famille: Vernissage « Flamants délires » Marie-Laurence Schmitz au WAW, Vendredi 18 septembre 18h30

J’ai eu l’occasion de faire découvrir une précédente exposition des « Flamants délires » de Marie-Laurence Schmitz à une de mes petite-filles, à ma fille aînée et son compagnon : un très agréable moment! Alors, en famille ou seul, en groupe, à pied ou en voiture, je vous recommande cette exposition!

Descriptif de l’exposition:

VENDREDI 18 SEPTEMBRE 2020 DE 18:30 À 21:30

Vernissage « Flamants Délires » Marie Laurence Schmitz

WAW

Exposition du 18 septembre au 30 octobre 2020
Tous les jours de 9h à 18h sauf le week-end
Estampes graphiques.
Illustratrice, organisatrice d’évènements et metteuse en réseau, Marie Laurence Schmitz est une créatrice multi talents.Elle a eu le coup de foudre pour les flamants roses qu’elle a découvert lors de ses randonnées autour des étangs de la région. Ils sont depuis devenus une source d’inspiration.“Yogi des étangs, se reposant sur une seule patte, le volatile n’est pas ordinaire. Rose d’abord car il se met en beauté grâce à son alimentation. Il fallait y penser. Doté d’une grande capacité à l’immobilité, au point de se laisser quelquefois surprendre par le gel de l’étang, c’est un sage des plus gracieux, dont l’envol nous coupe toujours le souffle. Il faut aussi le voir quand il marche avec tous ses congénères, au pas, disciplinés comme des militaires.
Mais… les flamants ont une vie secrète.
Ils sont capables, avec Marie Laurence Schmitz, de toutes les folies, de toutes les transformations.
Stylet numérique à la main, le trait de ML Schmitz anthropomorphise les flamants avec espièglerie et humour. L’oiseau peut se revêtir d’armure, ou de plumes flamboyantes, ou d’un kimono de geisha pour mieux nous suprendre. Estampes graphiques, au trait évocateur des formes artistiques du dessin, ou de la peinture chinoise, l’auteur de ces œuvres un peu déjantées, par l’attention portée sur le mouvement, le regard et la mise en scène des flamants, crée une iconographie très reconnaissable, personnalisée et paraphée joie et fantaisie”.

Précisons que le WAW se trouve au 12, Boulevard Gambetta à Narbonne.

Le WAW se définit comme un espace de Coworking : https://www.waw-coworking.com/

J’ajouterai un de mes textes où le habitants de Gruissan se transforment, un instant, en flamants roses (extrait de mon recueil « Socius »):

Boulangerie-Pâtisserie

Opulence dominicale
Du gâteau que l’on achète.

Depuis ma table en bois,
Installé devant un café-crème
Et mangeant un croissant,
Je regarde…

La queue mécanique
Progressant dans l’à-coup
De l’achat,
Déclic du cran,
Chacun, chacune,
D’un pied sur l’autre
Progressant,
La cadence brisée parfois
Par l’avancée directe
D’un buste
Vers la banque aux pâtisseries.

Une file gruissanaise
De flamants roses
Occupés.

Michel SIDOBRE

Poète de Méditerranée :http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : Ces temps que nous quitterons sans avoir su …

Ma grand-mère disait que « la vieille ne voulait jamais mourir » parce ce que chaque jour, elle apprenait quelque chose de nouveau…

Lycéen, je m’étonnais que mon père n’ai jamais travaillé au Lycée sur Jean-Paul SARTRE : normal, mon père avait eu sa Licence en 1927 !

En faisant une figuration récemment sur « Donne-moi des ailes » de Nicolas Vanier, je me disais qu’à l’Université en 1972/73 nous apprenions déjà la notion d’imprégnation chez les animaux nidifuges, le schéma hydromécanique de Lorentz, Tinbergen,etc., alors que le grand public n’a dû en connaître un petit quelque chose que 20 ou 30 ans plus tard…

Et, je me demande, qu’apprend-on aujourd’hui à la Faculté Paul Valéry, derrière le portail de Vasarely…que je ne connaîtrais jamais, à part de lire, peut-être, « Sciences & Avenir » qui, il est vrai, est une bonne revue de vulgarisation…?

Et que dire – je devais être en 4 ème ou 3 ème – des fameuses « mathématiques modernes » qui étaient « modernes » depuis Evariste Gallois donc vers 1832 …!

Aujourd’hui je glane sur Internet, sans avoir, malheureusement, pas avoir toujours le temps d’approfondir…Outre les bestioles prisonnières d’une ambre multi-millénaire, les ossements de ceci ou de cela, les animaux marins réels encore plus fantastiques que les récits des anciens marins:

https://positivr.fr/video-observe-au-large-de-laustralie-cet-animal-marin-mesure-plus-de-45-m-de-long/

… ce sont des Civilisations entières qui sortent de la Terre…

  1. Au Pérou , la Civilisation de Caral n’a peut-être rien à envier à l’Egypte en ancienneté et en grandeur:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Caral

2 La Civilisation de la Vallée de l’Indus ou Civilisation harapéenne :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Civilisation_de_la_vall%C3%A9e_de_l%27Indus

Et, plein d’autres civilisations, d’autres époques et en d’autres lieux, dont on découvre chaque jour, la présence passée…

Cela s’ajoutant à la très grande ignorance des Civilisations passées et plus accessibles, au Japon, Chine, Australie,etc.

Nous sommes centrés, beaucoup trop, sur notre temps, dans l’orbite américaine depuis l’après-Guerre…

Plus futile, mais c’est ce que j’ai appris aujourd’hui en écoutant une interview de Nabila par Raphaël Mezrahi, je sais maintenant ce qu’est un gland!

Un gland, donc : et sa recette

...https://www.750g.com/gland-patissier-r49754.htm

Il n’y a pas de petite découverte.

Michel SIDOBRE

Poète de Méditerranée : http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur: http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : « Caravane vers le soleil » (1959) et Irrintzina…

Internet est une belle chose quand on on déjà un peu de fond et d’expériences multiples et variées…

Quand j’étais enfant, beaucoup de dimanche (invariable à l’époque : les dimanche), étaient consacrés à regarder un western…

L’originalité de l’un d’entre eux avait attiré mon attention : on y voyait une caravane de bergers basques s’appelant avec des vocalises particulières que j’imitais d’ailleurs longtemps jusqu’à l’âge adulte, je ne sais pas si j’y arriverais encore : il faut le grand air pour s’y exercer…

Ce film était donc : « Caravane vers le soleil » https://fr.wikipedia.org/wiki/Caravane_vers_le_soleil

Lien vers le film entier :

https://dai.ly/x4k0iyr

<div style="position:relative;padding-bottom:56.25%;height:0;overflow:hidden;">

</div>

Cet appel des bergers s’appelle l’Irrintzina :

Michel Sidobre

Poète de Méditerranée :http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur: http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : Sélection de « Lucie, insoumise » de Denis Gouzerh au Philip K Dick Festival de Lille

Content d’apprendre cette sélection de « Lucie, insoumise » de Denis GOUZERH à ce Festival pour Octobre.

https://www.philipkdickfilmfestival-europe.com/

https://filmfreeway.com/ThePhilipKDickEuropeanFestival?

Dans ma bande-démo, la scène dans laquelle je joue avec l’excellente Sophie KIRCHER :

La bande-annonce:

Bande Annonce Lucie Insoumise from denis gouzerh on Vimeo.

Michel SIDOBRE

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Poète de Méditerranée :http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE présente ///ESPARTO/// – Sapiens au Carnaval (Clip)

En suivant le travail d’Olivier Blachère, je suis tombé sur ce clip assez frais et aussi « écolo » …

Descriptif You Tube :

© Esparto

Manon et Florent errent dans une atmosphère à la fois désertique et rafraîchissante, hostile et rassurante… Comme nous tous, ils sont des Sapiens au Carnaval. A la fois responsables, témoins et victimes de ce qui résulte d’un mode de vie qui va à l’encontre de notre Mère Nature. Tout le monde le sait et pourtant…tout le monde le sait et pourtant… »Sapiens au Carnaval s’ambiance au Carnaval… »

Musique enregistré chez OnMars Sound Design mixé par François Chave et Paul Chamillard. Mastering: Olivier Planchard Musiciens: Guitare-Chant: Pierre Esparto (auteur-compositeur) Batterie: Jérémi Martinez (arrangements) Claviers: Samuel Diouf (arrangements) Clip réalisé par: Mise en scène: Marie Féréol et Mathilde Foillard Image: Stephen Mack assisté de Olivier Blachère Etalonnage: Josue Daniel Acuña Montage: Pierre Esparto

Michel SIDOBRE

Poète de Méditerranée : http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur: http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : L’ Avenir nous appartient !

Ce n’est pas un vœu en l’air de personnes qui n’auraient jamais rien fait et qui souhaiteraient un miracle…

Certes, ce dessin de Trémois regarde vers le passé du travail accompli…

En échangeant l’autre jour à la terrasse d’un café avec mon ami, l’écrivain Christian PASTRE, il m’a semblé évident que ce que nous appelons entre nous le « microcosme du narbonnais » avait l’Avenir pour lui.

Jamais aucun d’entre nous n’a eu vraiment les faveurs des décideurs politiques de la Culture aussi bien sous la gauche que sous la droite « apolitique »… Nous nous sommes contentés de travailler : Christian Pastre à ses livres, Stéphane Kowalczyk à ses documentaires, flirtant aussi à certains moments, avec une poésie surréaliste, Jean-Christophe Alix, parcourant les chemins de l’Art,et d’autres ami(e)s du cinéma et des arts. Et nos disparus Kiko et Joan-Jaume Borrut restant vivants dans l’au-delà…prêts à resurgir pour de nouveaux publics… et d’autres encore.

Nous travaillons, nous travaillons à nos œuvres et nous travaillons le Monde sans qu’il n’en sache rien…

L’ Avenir nous appartient…

Michel SIDOBRE

Poète de Méditerranée :http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : « Plan B » de Kamel SALEH (Version 2020)

Je me souviens dans mon vieux blog disparu avoir relayé ce long-métrage, il y a bien quelques années, en voici une nouvelle version que je vais regarder plus tard et que je vous propose, dès maintenant…

J’avais beaucoup aimé ce que j’avais vu, à l’époque…

Descriptif You Tube :

Cette version modifiée du film – mise à jour en mai 2020 – réunit de nombreuses scènes inédites. Produit et réalisé de façon indépendante par le réalisateur Kamel SALEH via les sociétés : (Les films de la 25e heure et Bellevue Parc web cinéma distributions) – le film raconte la transformation d’une ville et celle d’un quartier en cours de Gentrification. En toile de fond les nouveaux et les anciens caïds – eux aussi habitants du quartier règlent leur compte. En nous faisant découvrir un Marseille authentique, le réalisateur met le doigt sur l’humanité contrastée de ces personnages en filmant la tristesse et la beauté d’un univers à la fois dur et poétique. « Le monde est en train de changer, ma ville aussi. »

Distribution : Brahim AIMAD, Ouidad ELMA, , Georges NERI, Moussa MAASKRI, Kamel FERRAT, Leilani LEMMET, Kamel SALEH

Remerciements du réalisateur :

Georges Néri

Michel SIDOBRE

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Poète de Méditerranée : http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE: Un bel article de Lionel Ormières à propos de « Lieux communs » dans L’INDEPENDANT

Ce dimanche 16 août 2020, un bel article:

 

L'indépendant dimanche 16 août 2020 Michel Sidobre

 

Michel Sidobre

Poète de Méditerranée (avec liens vers les sites où l’on peut commander mes recueils) :

http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur :

http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel Sidobre : Entretien autour de « Lieux communs » avec Lionel Ormières pour le Journal L’INDEPENDANT

L’article : https://www.lindependant.fr/2020/08/15/narbonne-la-poesie-de-michel-sidobre-explore-la-singularite-des-lieux-communs-9021223.php

Narbonne : la poésie de Michel Sidobre explore la singularité des « lieux communs »

Michel Sidobre pour L'Indépendant

Photo L’Indépendant : » L’auteur livre une réflexion poétique »

 

Le dernier recueil de l’auteur narbonnais s’interroge sur ces endroits et ces personnes qui partagent, ou pas, une partie de notre existence. Et sur ce que l’on conserve de ces rencontres.

Initialement prévu en juillet, l’entretien avait été repoussé à plusieurs reprises pour diverses raisons. Notre rendez-vous avec Michel Sidobre a finalement eu lieu ce samedi 15 août… quelques jours à peine après le décès du chanteur Kiko, dont l’auteur (par ailleurs comédien) avait fait la connaissance lors de plusieurs tournages de films indépendants. Impossible donc pour Michel Sidobre de ne pas saluer le souvenir de cet artiste, évoquant aussi ce que cette rencontre humaine a pu transformer en lui. Et ce qu’il en restera.

Cette réflexion globale sur les apports du monde et des autres au vécu et au ressenti de chacun, l’écrivain la mène depuis déjà un certain temps. Elle est même la source de Lieux communs, son dernier recueil de poésie. « Dans le langage courant, un lieu commun désigne une banalité. C’est logique : un lieu commun à beaucoup de monde est en apparence banal. Mais on ne réalise pas toujours que l’on foule des endroits qu’ont traversés bien des personnes avant nous. Des endroits qui ont même parfois été le cadre d’événements restés dans l’Histoire. Or en parcourant ces lieux, toutes ces personnes et tous ces épisodes viennent s’inscrire dans ta propre histoire. » * Le choix de mettre en couverture une photographie des ruines de la « maison du Chinois », aux abords de Gruissan, n’a ainsi rien de fortuit.

« J’ai tourné sur place « Le dernier ordre », court-métrage de Yann Valain, mais il y a eu une vie dans cette bâtisse ! Un homme a vécu là avec sa famille ! » Tout individu ne cesserait donc de se réapproprier des lieux, finalement transmis et partagés au fil des époques. Les sites publics ou patrimoniaux n’ont pas le monopole du phénomène : Michel Sidobre use ici de sa plume pour réexplorer des « lieux communs » de la région, et exprimer ce qu’il en a conservé. Un cheminement intellectuel et poétique qui le fait (logiquement) toucher à l’humain. « On a tous quelque chose à voir avec les gens qu’on a côtoyés, et même avec ceux qu’on a loupés, affirme-t-il. Il est intéressant d’analyser comment tout ce à côté de quoi tu passes te nourrit également ». **

Bref : ce nouveau recueil ne sert pas seulement de cadre à une « promenade parmi des souvenirs ». Il décrit aussi cette « chaîne culturelle » et universelle à laquelle chacun apporte son maillon, consciemment ou non.

Le recueil est disponible sur les sites marchands, et peut être commandé en librairie.
            ________________________________________________________________
Conforme à l’article.
Précisions hors article :
* L’inscription des histoires antérieures se fait selon ce que chaque sujet en prélève, en retient, selon son attention ou inattention particulière, sa sensibilité du moment à tel ou tel sujet.
** Chaque trajet singulier dans ses rencontres et non-rencontres trace une nouvelle histoire.
Pour ceux qui ne l’ont pas vu : « Le dernier ordre » de Yann Valain :
Michel SIDOBRE

 

Mis en avant

Michel Sidobre : Henri COHEN dans « Demain nous appartient »

Enfin ! Un peu de légèreté dans ce blog et dans ma vie …

Henri COHEN est devenu un multirécidiviste de « Demain nous appartient », il reprend du service matrimonial en Maire de Sète…

L’épisode du 14 août 2020 : https://www.tf1.fr/tf1/demain-nous-appartient/videos/demain-nous-appartient-du-14-aout-2020-episode-731-05670499.html

Henri Cohen 2

Henri Cohen 3

Henri Cohen 4

Henri Cohen 1

Espérons que nous aurons le plaisir de le découvrir sur de prochains épisodes…

 

Michel SIDOBRE

ACTEUR :http://sidobremichel1.e-monsite.com/ 

Poète de Méditerranée :http://sidobrepoete.e-monsite.com/

 

Mis en avant

Michel SIDOBRE : Lionel Ormières rend hommage à KIKO dans  » L’INDEPENDANT « 

J’avais alerté mon ami Lionel …

 

L’article :

https://www.lindependant.fr/2020/08/14/narbonne-le-chanteur-kiko-sen-est-alle-9020059.php?

Narbonne : le chanteur Kiko s’en est allé

Kiko par Christophe Barreau

Kiko chez lui en 2017 Photo L’Indépendant- Christophe Barreau-

L’artiste, victime d’un malaise le 31 juillet, est décédé mercredi 12 août à l’âge de 42 ans. Grand amoureux de rock et de chansons à texte, il s’était aussi illustré récemment dans plusieurs rôles pour le cinéma régional indépendant.

Il aura vécu jusqu’au bout sa passion pour la scène et la musique. Kiko était en effet en concert vendredi 31 juillet, lorsqu’il s’est effondré devant son auditoire. Un malaise qui l’a finalement emporté ce mercredi 12 août, à l’âge de 42 ans.

Jusqu’au bout, donc, ce chanteur, musicien et auteur aura vibré pour cet art auquel il consacrait sa vie depuis treize ans. « Je sais où je vais et le chemin que j’ai envie de prendre », confiait-il à L’Indépendant en 2013 à l’occasion de la sortie du Sens de l’orientation, son troisième album. Ce chemin était bien sûr celui du rock, indissociable de son univers musical. Mais il était aussi balisé par une belle écriture : celui qui se revendiquait autant de Brel que des Doors  s’attachait à délier le thème universel de l’amour au fil de son vécu et de ses expériences humaines et personnelles.

Généreux et ouvert tant dans sa vie que dans ses chansons, assoiffé de découvertes, Kiko n’hésitait jamais à explorer de nouveaux territoires. Pour son dernier album, sorti en 2019, il teintait sa musique non seulement de pop mais aussi d’electro : l’occasion d’une belle collaboration avec DJ Jerry Wallis. Mais depuis maintenant plusieurs années, Kiko s’essayait également au Septième Art et apportait sa patte au cinéma indépendant régional, apparaissant notamment devant la caméra des Narbonnais Stéphane Kowalczyk, Patrick Milani ou encore Stephan Petillot.

Bref : le grand public ne connaissait peut-être pas Jean-Pierre Goasse, mais ils étaient très nombreux à reconnaître la griffe Kiko, son style, sa musique, son sourire, son enthousiasme. Une existence intense achevée beaucoup, beaucoup trop tôt, mais dont les œuvres semées sur le chemin célébreront encore longtemps sa si belle énergie.

 

Les personnes souhaitant adresser un dernier adieu à Kiko pourront le faire mardi 18 août à 9 h 30, au crématorium Pech Bleu de Béziers.

 

Conforme au journal L’INDEPENDANT
L’article a été repris dans LE FIGARO :
Michel Sidobre en relais

 

Mis en avant

Michel SIDOBRE : Kiko tel quel : »KIKO, l’expérience filmique »et autres…

Mercredi à 13h 30 Kiko est parti, après un malaise en concert le 31 juillet…

 

Si j’avais à retenir quelque chose de KIKO, de son être, de ses chansons, je ne retiendrai que ce film, entre film musical et documentaire, allant aux sources vers les Orgues d’Ille-sur-Têt…

 

Kiko, l'expérience filmique

…Bien sûr, après, il y a eu des collaborations avec lui et Stéphane Kowalczyk :

« Du bleu au-dessus des toits » :

Dont il fit la chanson :

 

…Des clips avec Patrick Milani, pour le premier, c’était un clin d’œil au film « Memento » de Stéphane Pétillot, d’où notre présence en début de clip, , « Reste » (quelque chose qu’on aimerait lui dire):

Ainsi que » Tes longs silences » – je me trouve dans la salle – :

Et, plus récemment, dans le long-métrage « Et nox facta est  » réalisé par Patrick Milani :

Et dans le moyen-métrage « LOSERS » de Stéphane Pétillot où j’avais été sensible à la progression que je sentais chez lui…En voici le teaser :

 

Bien d’autres aventures cinématographiques où je n’étais pas avec lui et surtout ses CD, ses chansons.

Si parfois je me heurtais à lui et vice versa, jamais je n’ai contesté son univers musical…

Je crois qu’il était très fier d’avoir participé à la tournée Sud de France avec quelques autres artistes; j’étais content qu’il soit passé à Mende, ma ville natale. Je crois d’ailleurs que le concert dans  » Du bleu au-dessus des toits » filmé par Gilbert Corbières est celui de Mende?

 

Tu n’ai plus là pour que je te charrie sur les trous de tes jeans à la grunge, sur ton bonnet de schtroumpf , dommage, on aurait bien rigolé, encore…

 

Michel Sidobre 

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Poète de Méditerranée: http://sidobrepoete.e-monsite.com/

 

 

 

 

 

Mis en avant

Michel SIDOBRE : Entretien avec Robert MORNET « Construire un bateau dans les Cévennes »

Un ami original, comme je les aime : Robert MORNET qui a construit une Barque de Poste…dans les Cévennes.

Une embarcation destinée, il y a des siècles, à naviguer sur le Canal du Midi…

Robert Mornet

Texte sur You Tube:

Robert Mornet, un homme qui s’est construit pour construire son chef d’oeuvre, au sens des Compagnons, une Barque de Poste. Ce bateau n’est pas là pour sillonner tranquillement les eaux du Canal du Midi pour sa gloire personnelle mais pour réveiller nos consciences, un instant endormies par l’exploitation touristique quelque peu folklorique. Le mot d’ordre de Robert Mornet, lancé alentours, est :  » Le Canal est à nous! ». Cela doit s’entendre clairement que ce Canal est aux citoyens, sans médiation « représentative » : voguons, utilisons ses berges pour présenter nos réalisations artistiques, les produits de notre terre, réinventons des fêtes qui ne se terminent pas par des bagarres et du sang. Soyons les Gardes du Canal, ceux qui créent et ne se contentent pas de seulement préserver (et encore, il y aurait à dire sur la préservation du Patrimoine). Reprenons le Canal!

Entretien et texte: Michel Sidobre.

Production http://msk-productions.blogspot.fr/

Réalisation http://kowalczyk-stephane.blogspot.fr/

Diffusion http://ecranlocal.blogspot.fr/

 

Quelques compléments concernant la vidéo:

Vers 3 ‘ Robert Mornet parle de Tomatis :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Alfred_Tomatis

 

Vers 44 ‘ Robert Mornet évoque un tableau :

Eau verte

« L’eau verte du Canal du Midi  » Aquarelle de Didier GARCIA (La couleur verte fait allusion aux dollars)

Vers 45′ 35″ Robert Mornet évoque la carpe, animal totémique de Capestang…

A noter, la carpe de Capestang ne figure pas encore dans le Wikipédia consacré aux animaux totémiques de l’Hérault:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Animaux_tot%C3%A9miques_de_l%27H%C3%A9rault

 

Quand je parle du film tourné sur la Barque de Poste, pendant notre entretien, il s’agit du long-métrage :  » Du bleu au-dessus des toits » , scénario de Patrick Milani, réalisation de Stéphane Kowalczyk, scènes tournées à Agde. Le personnage du Capitaine interprété par Serge-Elie Masson et inspiré par Robert Mornet , notamment l’épisode des glaçons et la devise de Robert :  » Il faut déconner, mais il faut déconner sérieusement »:

 

 

 

Michel SIDOBRE

Poète de Méditerranée :http://sidobrepoete.e-monsite.com/ 

Acteur: http://sidobremichel1.e-monsite.com/

 

Mis en avant

Michel SIDOBRE : Les pages se tournent…KIKO vers le Paradis Blanc.

Mercredi à 13h 30 Kiko est parti, victime d’un malaise le 31 juillet au soir…

 

Beaucoup de « départs » définitifs, encore celui d’un d’entre-nous, proche par les projets artistiques dans lesquels nous nous sommes côtoyés : KIKO… Il aura fini en chansons…

Nous nous sommes critiqués, charriés, appréciés,…nous avons vécu dans l’excitation de la création, à vouloir bien faire et en étant rarement d’accord sur la façon de faire… Je ne faisais pas partie de ses proches ce qui ne m’empêchera pas que son bonnet de Schtroumf me manquera…et quelque chose de son originalité…Nous reste chansons et rôles dans quelques films indépendants…

Vers le Paradis Blanc…

Pour ma part, un peu las de tous ces départs… (Bouchet,Sablier, Bret, Borrut, Dovetto, Guillaume (photographe),Kiko)…j’en oublie comme Daniel Trubert qui était lui dans la filière classique des acteurs.

Je vais laisser la page du Cinéma Indépendant, à laquelle j’ai participé, aller au vent du passé, je vais me contenter de terminer ce qui doit l’être : participer – quand on me le demandera – à la promotion du film de Stéphane PETILLOT :  » LOSERS « , participer au film d’Emmanuel SAEZ :  » The Roads of fear ».

Aucune « grosse tête » de ma part mais mon énergie est limitée, mes capacités à endurer les mauvaises nouvelles, mon portefeuille aussi, je vais donc me concentrer sur la poursuite de mon objectif : quelques petits rôles rémunérés ou, à défaut, silhouettes et figurations pour la télé et le cinéma. Et, si la finance suit, publier encore quelques recueils, si le temps m’ai laissé, – ma grand-mère Thérèse aurait dit : « Si je suis encore là « -.

De toute façon, le vie se termine toujours très mal.

Michel SIDOBRE

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Poète de Méditerranée : http://sidobrepoete.e-monsite.com/

 

Mis en avant

Michel SIDOBRE : Jean-Marie DROT, quand la télé n’était pas une industrie de décérébration…

On trouve chez Jean-Marie DROT le souci d’enregistrer, comme chez Jean EUSTACHE à propos de la Rosière de Pessac…

Une époque où finalement, il était bon de n’avoir qu’une télévision d’Etat, où l’on pouvait s’instruire, réfléchir et aussi se détendre.

Il s’agit presque de prier – moi qui suis athée- pour que France Télévisions bénéficie encore de quelques moyens et nous protège des Télés-réalités (drôle de mot, drôle de réalité)! En attendant deux chaînes ferment : France 4 et France Ô… Pour France 4 c’est reporté d’un an…

Pourquoi Jean-Marie DROT – j’aurais pu choisir bien d’autres réalisateurs – parce que je me souviens d’une émission qu’il avait ou qui avait été consacrée à son travail télévisuel: en récupérant de ses entretiens, uniquement le point de basculement où le sujet se livre, ce devait être intitulé :  » La Minute de Vérité « …Je pense composé d’extraits de son Journal de Voyage. Pour l’instant, je n’ai pas trouvé où revoir cette émission: l’INA ? J’ai vu qu’il existe des reportages de  » Cinq colonnes à la Une  » intitulé ainsi sur des personnages ou sujets de cette époque…

Pourquoi maintenant, parce que travaillant à des entretiens, j’essaie de perfectionner mon écoute et de creuser pourquoi personnellement depuis des années, je côtoie mes  » Personnages du Sud », pourquoi mon ami Stéphane Kowalczyk…enregistre…

Jean-Marie DROT: https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Marie_Drot

Ses émissions : http://www.film-documentaire.fr/4DACTION/w_liste_generique/C_38217_F

Michel SIDOBRE

Poète de Méditerranée : http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : Décès de Bernard GUILLAUME, un photographe amoureux de Gruissan

Je viens d’apprendre avec retard le décès de mon ami Bernard GUILLAUME, ce lundi.

Il y a quelques années, il exposait ses photos en la Médiathèque de Gruissan, j’y faisais une lecture de mes textes, nous nous sommes rapprochés…

Il me demanda de mettre un texte sous quelques unes de ses photos, ce que je fis, ce qui donna ce livre : https://bernardguillaume.book.fr/galeries/livre/

Bernard m’a reçu à plusieurs reprises avec son épouse dans leur Chalet de Gruissan, toujours avec gentillesse et un peu d’espoir de voir son travail mieux reconnu…

Bernard se battait aussi dans sa banlieue parisienne pour la survie du Parc de la Poudrerie, il y revenait souvent dans les conversations.

Je vous invite à parcourir ses galeries de photos : https://bernardguillaume.book.fr/galeries/

R.I.P. Bernard ! Sincères Condoléances à ta famille.

Michel SIDOBRE

Poète de Méditerranée :http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur: http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : Certains de mes recueils en solde sur la FNAC!

En parcourant le net, je viens de m’apercevoir de soldes importants sur trois de mes recueils à la FNAC…50 % !

… ÊTRE ;https://livre.fnac.com/a11432426/Michel-Sidobre-Etre#int=:NonApplicable|NonApplicable|NonApplicable|11432426|NonApplicable|L1

…EN HOMME LIBRE ? https://livre.fnac.com/a7102291/Michel-Sidobre-En-homme-libre#int=:NonApplicable|NonApplicable|NonApplicable|7102291|NonApplicable|L1

…SOCIUS https://livre.fnac.com/a3733167/Michel-Sidobre-Socius#int=:NonApplicable|NonApplicable|NonApplicable|3733167|NonApplicable|L1

Michel SIDOBRE :

Poète de Méditerranée :http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE présente « Francis FORNAIRON : Les langues de l’oiseaulogue marocain » de Stéphane KOWALCZYK

Présenter une biographie d’un homme et son parcours singulier sans qu’il s’agisse d’une personne déjà connue et reconnue, prélever un spécimen d’humaine condition, écouter une « expérience » en mouvement qui donne au sujet humain une représentation de lui-même à lui-même et aux autres en une expérience partiellement et potentiellement transmissible, semble être la démarche de Stéphane Kowalczyk dans ce premier opus d’une nouvelle collection…

Mais je peux me tromper…

…Aussi, écouter…

Descriptif :

Francis Fornairon est né au Maroc. Il découvre l’avifaune locale grâce au lance-pierre. Plus tard, il deviendra le premier bagueur d’oiseau du Maroc. Retour sur le parcours d’un homme qui se définit comme « oiseaulogue » plutôt qu’ornithologue.

Production http://msk-productions.blogspot.fr/

Réalisation http://kowalczyk-stephane.blogspot.fr/

Diffusion http://ecranlocal.blogspot.fr/

Michel SIDOBRE

Poète de Méditerranée :http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : Silhouette dans ASKIP (Série OKOO/France4)

Samedi 25 juillet 2020, eh oui ! samedi, je tenais une silhouette pour la Série ASKIP de la plateforme OKOO, aux côtés du Proviseur (Didier CONSTANT)…pour un épisode de cette Saison 1.

C’était un jour de chassé-croisé, j’étais arrivé à SETE en avance et ai pu voir quelques héros (filles et garçons de la série) dont Grégoire Champion, connu pour son interprétation d’un adolescent autiste dans « Demain nous appartient »…

L’entrée des artistes…

Le lycée où se déroule le tournage

…devenu Collège de fiction.

Une fresque intéressante à l’entrée du Lycée.

La mer à deux pas, je suis allé y mouiller mes pieds.

Pour ceux qui ne connaissent pas ASKIP :https://www.france.tv/enfants/neuf-douze-ans/askip-le-college-se-la-raconte/ Vous pouvez voir les 20 premiers épisodes de la Première Saison en suivant ce lien. Elle en comportera 40 en tout.

Et, ici, le premier épisode : https://www.france.tv/enfants/neuf-douze-ans/askip-le-college-se-la-raconte/askip-le-college-se-la-raconte-saison-1/1411093-le-premier-jour-de-tournage.html

Michel SIDOBRE

Acteur :http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Poète de Méditerranée : http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : OCCITANIE, chronique d’un pays occupé…

La bataille de Muret

Pour errer dans l’univers culturel aux alentours de Narbonne depuis maintenant de trop longues années, je peux écrire que peu est fait pour promouvoir les artistes locaux…

Et c’est encore plus vrai l’été,ici, en ce pays où des touristes du Monde entier passent même s’ils séjournent peu.

Chez mon libraire narbonnais, jamais les livres des régionaux (dont les miens) en vitrine, il est un bon professionnel, connaît les livres qu’il conseille…mais les goûts sont formatés, je dirais  » parisien », on dit « littéraire » quand on est poli.

... Je l’aime bien mais comme nos livres restent cachés, que les clients potentiels doivent les demander, aucune chance d’étendre un lectorat hors de nos frontières..

Du coup, mes trois derniers recueils ne se trouveront que sur les sites marchands et chez tous les libraires hexagonaux qui en feraient la demande…Les touristes passent dans la Rue Droite…

Les films d’ici ? Idem, ils ne sont jamais programmés en plein air quand vient l’afflux de touristes dont on peut penser qu’ils seraient intéressés par ce cinéma exotique à petits moyens, sans subventions aucune. Ben non ! Les programmations privilégient les films que l’on peut voir dans n’importe quel CGR de France…!

Alors restent les expositions de peinture où les peintres doivent déployer bien des efforts pour être …exposés.

Notre pays est occupé depuis 800 ans, cela explique bien des choses, pas seulement la glottophobie que nous subissons à la télé et au cinéma…

Michel SIDOBRE

Poète de Méditerranée :http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : Joan-Jaume Borrut, encore un peu…

Quelque chose toujours d’un peu lâche en soi quand nous voyons un proche partir : je suis encore ici, de ce Monde où le ciel est bleu et les beautés diverses…Joan-Jaume est parti qui parlait de sens-usualité…

Sa trace est en moi multiple dans mes sens : sa voix qui racontait l’Étang et la région, son apparence, sa maison accueillante, ses tableaux et oeuvre diverses parfois phalliques comme certaines sculptures… Sa seiche à l’encre que je m’honore et me réjouis d’avoir goûté à plusieurs reprises…Son amitié, bien sûr…

Une séance où j’ai posé en tenue d’Adam – c’est la même que celle de Michel- pour un dessin dont un gros détail est la couverture de « PULSAR » que je lui avais demandé de me tracer…

Un texte que je lui ai dédié après ses mésaventures extrême-orientales, dans  » Ici, en Eurasie  » : (2013)

A chacun, à toi et à moi…


Joan-Jaume,
Notre vie nous sera arrachée.
Il est dur de s’aimer
Pour, un jour, se quitter.
Qu’est-ce qu’une déception

Dans ton rêve d’Asie ?
Réalise, Joan-Jaume,
Qu’ici en Eurasie
Tu goûtes à des joies
Sensuelles et belles.


Oublie donc un instant
Le Néant qui t’attend
Et avec les mortels
Savoure les moments !

Pour ne parler que des rencontres publiques : combien de lectures, de projections, de repas, avec Christian Pastre, moi-même, Patrick Milani et tant d’autres…?

Quant aux rencontres amicales, elles furent aussi nombreuses et de qualité…

Joan-Jaume nous laisse une oeuvre : peintures, sculptures, photos, écrits, mais surtout dans la sphère subtile : une empreinte en nous…

Michel SIDOBRE

Poète de Méditerranée : http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : A leu Joan Jaume Borrut!

Joan-Jaume BORRUT s’en est allé…Je l’apprends ce matin par son fils Joan sur Facebook…

Un ami que Christian Pastre, l’ami écrivain, m’avait fait connaître…

Joan-Jaume BORRUT, Christian PASTRE, Michel SIDOBRE , peut-être durant les Odes à Bacchus, en son atelier d’artiste.

J’ai apprécié sa porte ouverte dans des moments difficiles, sa grande connaissance de l’Histoire et des coutumes de son étang de LAPALME, ses créations d’artiste plasticien et d’écrivain, notamment la Légende de la Baragogne et une soirée aux flambeaux à déclamer sur le bord de ce même étang.

Il était original, il était lui-même, y compris dans ses excès mais ses qualités humaines faisaient qu’on pouvait tout lui passer…

La Région perd ce que j’ai appelé un Personnage du Sud – Personnage du Sud comme d’autres géniaux créateurs Jean-Louis Fabre et sa baleine, Robert Mornet et sa Barque de Poste -.

Stéphane Kowalczyk avait réalisé quelques documentaires sur lui :

Une des soirées culturelles, autour d’un homme cher à Christian Pastre, en l’atelier de LAPALME :

A leu Joan-Jaume!

Michel SIDOBRE

Poète de Méditerranée : http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE :  » Lieux communs », un de mes recueils les meilleurs…

Je défends rarement mes écrits, laissant le hasard décider des rencontres ou pas avec une lectrice ou un lecteur…

Aujourd’hui, je sors de ce silence : comme « Socius » ou « Pulsar »(sorti précédemment sous le titre que je ne souhaitais pas de « Face à l’Éternité » aux Editions de la Fenestrelle), je suis prêt à considérer les textes de « Lieux communs » comme les plus importants parmi les traces que je souhaiterais laisser…

Cela pour deux ou trois raisons : la première est que je me suis obligé – comme dans « Socius » à suivre une thématique- ici celle des lieux qui nous sont communs, à nous êtres humains, à travers nos passages dans le Temps, une succession qui ne nous est pas toujours consciente-…

La deuxième concerne la forme – toujours courte- mais cette fois-ci un peu plus longue, plus adaptée au témoignage, à la transmission; une transmission qui porte principalement sur le sens de l’expérience plus que sur la forme de ses apparitions, négligeant relativement l’aspect descriptif.

La troisième, purement subjective, tient à l’impression que laissent en moi les textes de ce recueil…

Un extrait :

Formation nocturne


Une ancienne maison de gardien d’Hôpital ?
Clermont l’Hérault, le soir venu.


Une bâtisse solide où me rejoignent
Des médecins de ville.


De temps à autre, l’un prend congé
Appelé ailleurs pour une urgence.
Et soudain, l’un d’entre eux évoque
Cette expérience curieuse de rendre visite…
…à un malade, là où, avant, il y avait d’autres occupants…


Ainsi le lieu reste,

Les vivants s’y succèdent:
Éblouissement de ma conscience…


Y avais-je déjà pensé,
Même une seule fois ?
Ces étranges nouveaux habitants
Qui ne devraient pas être là.

Si vous souhaitez acquérir ce recueil ou un des précédents :https://www.lulu.com/search?adult_audience_rating=00&q=Michel+Sidobre&project_type=PRINTED_BOOK

…ou sur le site marchand de votre choix…(Amazon, bientôt la FNAC, et les sites de votre pays)

.

Enfin, je voudrais avec ce recueil, me lancer dans une tournée de lectures- en plein air- des lieux culturels, il est nécessaire que je puisse en faire imprimer un nombre important; si vous voulez m’y aider : https://www.leetchi.com/c/lieux-communs-de-michel-sidobre

Michel SIDOBRE :

Poète de Méditerranée :http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur: http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : Jeanne Corporon, Henri Cohen ce soir mercredi 15 juillet 20h 55 sur ARTE « La graine et le mulet  » d’Abdellatif Kéchiche

Un film remarquable – qui personnellement me fait monter les larmes aux yeux- tourné à Sète avec plein d’actrices et d’acteurs formidables…

Il y aussi Sabrina Ouazani dont j’ai pu apprécier la gentillesse lors du tournage de « Prière d’enquêter » pour la télévision où silhouette de moine, je me suis retrouvé avec mon ami l’acteur Henri Cohen.

A voir pour ceux qui ne l’ont pas encore vu!

Jeanne CORPORON

Henri COHEN

Michel SIDOBRE

ACTEUR :http://sidobremichel1.e-monsite.com/

AUTEUR : http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : De Robert Mornet et sa Barque de Poste à Benedickt Erlingsson et son  » Woman at War »

Hier, mercredi 8 juillet 2020 : une journée comme je les aime : un article qui est consacré à ma cagnotte pour mon dernier recueil « Lieux Communs », un passage au bureau de Stéphane Kowalczyk travaillant sur un montage de documentaire et départ pour l’Hérault (!!!) vers Capestang!

Nous avons pu y retrouver notre ami Robert MORNET constructeur et patron de la Barque de Poste, à l’identique des plans anciens de cette embarcation du Canal du Midi (Canal Royal)…

Dans le bien-être de la Place, au Café/Restaurant « La Grille », nous trouvâmes notre ami, bien vite rejoint par un nuage amical du village…

Quelque chose de St Vincent de Paul, mâtiné de marinier chez notre ami Robert.

Nous avons évoqué l’objet de notre visite et Robert, bien vite, évoqua un projet de représentation sur le Canal…Dans une éthique que nous partageons quant à la Culture d’ici…

Après quelques pichets de rosé partagés, nous regagnâmes nos pénates narbonnaises, non sans que Robert et ses ami(e)s du village n’aient évoqué de sympathiques ruthénois qui – lors de l’enterrement de vie de garçon de l’un d’entre eux – s’étaient amusés « style 3 ème mi-temps » (bien arrosés donc) mais avec un comportement impeccable et beaucoup de générosité associant les habitants à leur allégresse…Avec un Capitaine de soirée responsable…

Me retrouvant seul chez moi, je décidai de regarder sur ARTE :  » Woman at war » et je découvris ce que j’appelle du cinéma, une oeuvre originale où le scénario ouvre sur l’Imaginaire, c’est-à-dire des images. Sur une convention Symbolique aussi, « arbitraire » comme l’aurait dit Ferdinand de Saussure quant au langage parlé : des musiciens et des chanteuses qui jouent et chantent les musiques du film, tantôt neutres, parfois en interaction avec les actrices et acteurs…

Une actrice-je les aime – Halldora (avec un accent aigu sur le O) Geirharthsdottir (idem accent sur le O), très présente.

Avec la chance d’entendre les roucoulements/gazouillis islandais, plus entendus depuis la Faculté. Par contre, je n’ai pas retrouvé la blondeur blanche des chevelures…

Bref, une journée après laquelle, on peut dormir satisfait !

Michel SIDOBRE

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Poète de Méditerranée : http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : Appel à dons pour  » Lieux communs » dans L’INDÉPENDANT

L’INDÉPENDANT relaie avec gentillesse mon appel à dons pour  » Lieux communs » aujourd’hui 8 juillet 2020, en son édition numérique, et demain en version papier.

https://www.lindependant.fr/2020/07/08/narbonne-une-cagnotte-en-ligne-pour-le-prochain-recueil-poetique-de-michel-sidobre-8970001.php

Edition papier 9 juillet 2020:

undefined

Pour m’aider, découvrir le projet :https://www.leetchi.com/c/lieux-communs-de-michel-sidobre

Michel Sidobre

Poète de Méditerranée :http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur :http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : Jurassic Park et les attaques de vautours…

En 2018 dans le Tarn : (Une population trop nombreuse qui doit se nourrir?)

Juin 2020 en Haute-Loire : https://www.ouest-france.fr/sciences/animaux/haute-loire-des-eleveurs-denoncent-des-attaques-de-vautours-sur-leurs-animaux-6887281

En écoutant sur France 3 cette information, j’étais très surpris de voir les représentants de la L.P.O qui doivent s’y connaître un peu en éthologie, indiquer que c’était quasi-impossible.

Pourtant le concept de « tradition » a été mis en évidence chez d’autres espèces animales qui montre qu’une « découverte », au départ plus ou moins fortuite peut se transmettre dans un groupe animal isolé…(Je fais appel à mes souvenirs des années 70, étudiant en Psychologie à l’époque).

Plusieurs facteurs pourraient être à l’origine de cette nouvelle capacité prédatrice : l’animal peut être « leurré » (immobilité de l’animal attaqué, mise bas avec sang comme si l’animal cible avait été blessé,etc.)

Ne faut-il pas à l’image des films  » Jurassic Park » s’interroger sur ces réintroductions d’animaux qui évidemment sont peu naturelles (nourrissage avec charognes mises à disposition – sont-elles livrées dans des délais qui correspondent aux découvertes fortuites des vautours en situation naturelle, leur éventuelle « fraîcheur » faisant passerelle à s’attaquer à des animaux vivants…?) et sûrement d’autres questions à se poser…

Connaît-on si bien que cela les mœurs des vautours, sont-ils seulement charognards, des facteurs peuvent-ils les faire basculer dans la prédation? etc.

Bon, ce que j’en dis…Mais je me demande si certain(e)s à la L.P.O. ne confondent pas a-priori écologistes quant aux réintroductions et démarche d’observation scientifique sans nier la possibilité de faits nouveaux qui viennent remettre en question des « certitudes ».

De plus les « réintroducteurs » ne sont pas les payeurs, c’est bien facile quand on vient de Paris ou des grosses métropoles de Province : d’imposer en Lozère des vautours, demander à ce qu’on préserve les loups…Or, il y a des raisons à la disparition des espèces qui sont légitimes : allez le demander aux Indiens qui se sont fait attaquer par des tigres…

Michel Sidobre

Poète de Méditerranée :http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur: http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : Elodie DUCOULOMBIER dans « Camping Paradis » ce soir lundi 20h05 sur TF1

Elodie Ducoulombier devrait apparaître en fin d’épisode…sous les traits de Mme Murat…Ce soir, 6 juillet 2020.

Je lui souhaite une longue et belle carrière… Elle enchaîne quelques rôles, en ce moment…

Michel SIDOBRE

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Poète de Méditerranée : http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Mis en avant

« Lieux communs » de Michel SIDOBRE, créé!

Je viens de créer mon recueil « Lieux communs « …

undefined

Il s’agit maintenant de récupérer suffisamment de fonds pour que je puisse en commander un nombre important d’exemplaires destinés à accomplir une tournée de plein air de lieux culturels et de domaines viticoles…

Donnez ici :

https://www.leetchi.com/c/lieux-communs-de-michel-sidobre

Vous pouvez aussi commandez un exemplaire, dès maintenant : (7 €uros)

https://www.lulu.com/en/en/shop/michel-sidobre/lieux-communs/paperback/product-9j5mjg.html

Michel SIDOBRE

Poète de Méditerranée : http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : Ecologie : L’or et la merde…

L’équivalence symbolique – par antithèse – entre ce qu’il y a de plus précieux (l’or) et ce qui est le rebut (l’excrément) a…noirci bien des pages, notamment chez Freud et Bettelheim quant aux Contes de Fées…

undefined

Pas forcément antithèse d’ailleurs quand on sait le don précieux que constitue les fèces données au pot par nos rejetons…

L’or a aussi une symbolique quant à la circulation de la monnaie dans les systèmes d’exploitation notamment capitaliste du côté des classes dominantes face aux « bouseux »…qui, eux, produisent.

Avec la venue de l' »écologie », l’or est du côté de la croissance nuisible, et la merde serait du côté de la récupération, du compost, du recyclage de nos selles dans les jardins comme nos grands-parents le pratiquaient encore, il y a peu…

Une croissance qui éclate de négativité avec l’usage futur et actuel de la 5G malgré les cas d’électro-sensibilité déjà repérés avec les technologies moins avancées de nos téléphones mobiles…Mais l’or -devenu simple écriture informatique – doit appeler l’or quoi qu’il en coûte à la santé des gens…

Or et ordure qui doivent malgré tout arriver à trouver un équilibre : c’est ainsi que j’ai pu voir hier(1er juillet 2020) sur France 3 Occitanie, un reportage indiquant que les eaux de l’Etang de Thau avaient regagné la même qualité que dans les années 70… au grand dam des ostréiculteurs qui souhaiteraient une eau plus riche en …pour que les huîtres aient de quoi…manger.

Des Temps Nouveaux où l’on serait soucieux des équilibres s’annoncent-ils ou cela s’harmonisera-t-il à la petite semaine, chacun tirant à hue et à dia ?

Michel SIDOBRE

Auteur : http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE: DONNEZ pour  » Lieux Communs » sur Leetchi, mon nouveau recueil

Sur Leetchi, hélas, ces valets macroniens qui ont refusé de débloquer la somme due au héros des Gilets Jaunes! Car Kisskissbankbank, ne débloque pas les fonds quand l’objectif en numéraire n’est pas atteint!

Alors! Allez-y! Donnez!

https://www.leetchi.com/c/lieux-communs-de-michel-sidobre

« Lieux Communs », ce sont des lieux où nous nous succédons sans en avoir toujours conscience…

La pratique du cinéma a, entre autres, développé ce questionnement en moi : sucession, croisements, discontinuités…

Un financement important me permettrait l’achat d’un nombre important d’exemplaires nécessaire à des lectures publiques en plein air devant les médiathèques et les lieux touristiques comme les caveaux viticoles d’Occitanie… Je lance d’ailleurs un appel aux Médiathèques et Domaines viticoles!

Le recueil est écrit au trois quart.

Aidez-moi!

Michel Sidobre

Auteur : http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur: http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : Un peintre paysan lozérien Victorin Galière

Dans mon ancien blog, j’avais consacré un article à ce peintre et avais fait des démarches qui se sont perdues dans les méandres politico-culturels…Dommage pour la Lozère…

Je vous recommande le beau livre :  » Galière – Peintre de la lumière » qu’un des auteurs Jacques Rousseau m’avait très gentiment offert…

J’appelle mes ami(e)s lozériens à essayer de faire avancer la notoriété de ce peintre (1914-1990)

undefined

undefined

Sur Facebook – DERNIÈRE MINUTE –

Jacques Henri Rousseau :

Merci à Michel Sidobre, artiste, acteur et scénariste de partager notre admiration pour Galière depuis de nombreuses années après avoir fait à de multiples reprises des articles sur le peintre lozérien Victorin Galière.

Ceci dit, nous constatons que l’équipe municipale actuelle et une conservatrice très professionnelle et lucide préparent dans le musée en reconstruction une place de choix à Galière avec sans doute un roulement des œuvres et des expos thématiques vu l’ampleur des collections offertes par ce peintre.

Michel SIDOBRE

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Poète de Méditerranée :http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : Pierre PERRET  » Les confinis »

Je me souviens à ces débuts, mes parents étaient horrifiés par sa chanson « Au tord boyaux » …J’adorais ensuite  » Les jolies colonies de vacances »,etc.

Pierre PERRET, toujours gaillard, nous propose cette nouvelle chanson…

undefined

…des cons finis.

Michel SIDOBRE

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Poète de Méditerranée : http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : Le 16 juin c’était la Saint Jean-François Régis…

Le petit village de Fontcouverte dans l’Aude a vu naître ce Saint…

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Fran%C3%A7ois_R%C3%A9gis

undefined

Avec mes nombreux souvenirs d’hommes d’Eglise à la télévision et au cinéma, puis la parution de mon recueil : »La Vie des Saints racontée à Suzanne », je me tiens un peu au courant…quant aux Saints audois…

7 €uros :https://www.lulu.com/en/en/shop/michel-sidobre/la-vie-des-saints-racont%C3%A9e-%C3%A0-suzanne/paperback/product-1rzrd9rk.html

C’est ainsi que mon ami Robert Cazilhac m’a parlé d’un…

Saint Ferréol, né dans la Province de Narbonne: https://fr.wikipedia.org/wiki/Ferr%C3%A9ol_d%27Uz%C3%A8s

et d’un

Saint Firmin (né probablement à Narbonne) :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Firmin_d%27Uz%C3%A8s

Je les garde…en réserve de la République ou plutôt d’un prochain ouvrage…

Michel SIDOBRE

Poète de Méditerranée : http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Mis en avant

Michel SIDOBRE : Soutenez mon prochain recueil !

Une aide pour mon nouveau projet, c’est ici :

https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/le-prochain-recueil-de-michel-sidobre-9f6cac61-d36b-4cce-a098-9b46618b817b/tabs/description

Michel Sidobre :

Acteur : http://sidobremichel1.e-monsite.com/

Poète de Méditerranée : http://sidobrepoete.e-monsite.com/

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer